Togo : Un projet pour assurer la continuité des services de santé maternelle


Intitulé « Continuité des services de santé maternelle pour les femmes en période de Covid-19 », ce projet vise à garantir la fourniture de services de santé maternelle et néonatale pendant la pandémie.

Tunis (dpa) – Un projet intitulé « continuité des services de santé maternelle pour les femmes en période de covid-19 », ciblant plus de 68.000 mamans et nouveau-nés, au Togo, a été lancé, le 15 septembre 2020, au Centre hospitalier régional de Tsévié (Sud). Financé par la firme japonaise biopharmaceutique Takeda à hauteur de 1.430.000 dollars, ce projet, prévu pour durer neuf mois, est mis en place par le ministère togolais de la Santé et de l’Hygiène Publique et le Fonds des Nations unies pour la population (FNUAP).

Il vise à garantir la fourniture de services de santé maternelle et néonatale pendant la pandémie de Covid-19, à au moins 68.250 femmes et nouveau-nés, dont 11.078 femmes confrontées à des complications obstétriques directes potentiellement mortelles, a indiqué FNUAP. La continuité des services de santé maternelle pour les femmes en période de Covid-19 s’articule autour de quatre principaux axes d’intervention. Il s’agit de la protection du personnel sanitaire dans le réseau de maternités des « soins obstétricaux et néonatals d’urgence » (SONU), la sécurisation de l’environnement des maternités SONU par les mesures d’hygiène et de distanciation dans l’espace de soins, le déploiement des sages-femmes, et le monitoring des SONU.

Dans ce contexte permettra de renforcer la protection du personnel travaillant dans les maternités ciblées contre la Covid-19, assurer un environnement sécurisé pour des maternités sans contamination à la Covid-19, et renforcer la fourniture des services de santé maternelle et néonatale en période de pandémie.

Dans la mise en œuvre de ce projet, il est prévu de doter le personnel des 73 maternités SONU et autres maternités du pays en équipements de protection individuelle, de renforcer les maternités SONU en matériel et équipement pour la prévention de l’infection (eau, courant, production eau de Javel), de renforcer les capacités de certains sites SONU en personnel sage-femme et de sensibiliser sur le risque de la maladie à Covid-19. Ce projet permettra également l’aménagement des tentes, et de développer un système digital pour suivre les consultations pré et post natales.

Source: dpa-news.de

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.