UFDG : Pour Dalein, l’affaire Bah Oury c’est du passé, on n’en parle plus …

« L’affaire de l’ex vice-président (Bah Oury) c’est terminé ! On n’en parle plus. Il ne faut pas qu’on soit distrait. Nous allons faire face au défi qui se trouve devant nous…. »

C’est par ces mots que le président de l’UFDG a entamé son discours au cours de l’assemblée générale hebdomadaire du parti samedi 27 février à la minière.

Pour Cellou Dalein Diallo, la CENI une fois encore veut violer un accord politique important : celui du 20 août 2015.

Face à ses dérives, le leader de l’UFDG appelle ses militants à se tenir prêt et rester mobilisés pour protester contre ce chronogramme électoral.

« Soyez préparés. Le jour où on devra sortir, il ne s’agit pas de s’attaquer aux usagers de route, aux riverains » a avertit le Chef de file de l’opposition guinéenne dans un ton ferme.

Et Cellou Dalein d’insister : « Il faut que les gens soient préparés, mais il ne s’agira pas de casser. Il faut faire preuve de la même discipline. Il faut que nous puissions mobiliser davantage si nécessaire pour obliger la Céni et le gouvernement à respecter les dispositions de l’accord et d’organiser une élection transparente » a-t-il indiqué.

Très remonté contre la violation des accords du 20 Août qui prévoyaient la tenue des élections communales et locales courant premier trimestre de 2016, Cellou Dalein Diallo s’interroge sur le pourquoi dialoguer avec ce gouvernement :

« On se demande aujourd’hui en Guinée, pourquoi aller à un dialogue avec ce gouvernement. Parce que les accords qui sont signés ne sont jamais respectés ».

Alors que la CENI a dévoilé samedi le budget électoral qui se chiffre à Trois cent quarante cinq milliards (345.000.000.000) de francs guinéens, l’on se demande à quand ces élections communales et locales pourront se tenir.

A rappeler que c’est la toute première assemblée générale de l’UFDG, depuis la mort de notre confrère de Guinee7.com, Mohamed Diallo au siège du parti, le 5 février dernier, à la suite d’un affrontement entre pro Bah Oury et des agents de maintien d’ordre de l’UFDG de Cellou Dalein Diallo.

Abdoul Wahab Barry, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.