UFDG renouveau dans la bataille: Bah Oury en quête de 400 millions GNF

Comme la plupart des candidats, Bah Oury renouveau se plaint de manque de fonds. Lui il s’en va jusqu’à faire des requêtes, à hauteur de 400 millions GNF.

« Il suffit d’aider à financer par des dons, la campagne électorale qui s’avère coûteuse et difficile, en envoyant par orange money ou mobile money votre contribution aussi modeste soit-elle, 2000 FG, 5000 FG, 10000 FG ou plus. Contribuez en envoyant au compte orange money 627 51 33 32 ou au compte mobile money666 41 97 96 », lance Bah Oury. Il rappelle que ces contributions serviront à la « sécurisation des votes par le déploiement de près de 3500 délégués le 04 février 2018 et à assurer les déplacements des équipes dans le cadre de la campagne. »

Déjà, «Nous avons encouragé pour la circonstance des jeunes cadres à s’investir dans la compétition. Nous avons ainsi les listes du Renouveau à Matoto, Ratoma et Dubreka. Ces trois communes urbaines sont sur le plan du peuplement et sur plan des configurations économiques et sociales, représentatives des réalités nationales guinéennes. Ce sont des communes d’avenir de par leur dynamisme et des potentialités multiples qu’elles regorgent. »

Bah Oury estime qu’à travers ces listes, des jeunes prennent en main leurs destins pour apporter l’espoir à tous les jeunes que celui-ci est possible et il est à la portée de ceux et celles qui ne se laissent pas vaincre par la fatalité. Ces mêmes communes sont convoitées par l’UFDG de Dalein Diallo. Sauf que les logos des deux entités sont presque identiques. Il y a donc un gros risque de confusion préjudiciable à Dalein et à ses équipes. La CENI n’a pas tranché le litige, arguant d’un côté le manque de temps et de l’autre, elle déclare avoir trouvé un juste milieu entre Bah Oury et Dalein. Mensonge !

Jeanne Fofana, Kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.