Un feuilleton africain pour promouvoir la participation politique des citoyens


Les thématiques de ce feuilleton ont été scénarisées par des auteurs sénégalais, maliens, ivoiriens et nigériens.

Tunis (dpa) – Un feuilleton panafricain dont l’objectif est de promouvoir la participation politique des citoyens en Afrique de l’ouest, est en cours de tournage à Saint-Louis, ville située au Nord-Ouest du Sénégal. Cette nouvelle série télévisée a pour titre «Wara» qui veut dire «fauve», en bambara, une langue africaine.

Il s’agit d’une fiction qui dévoile les dessous du pouvoir dans les pays de la sous-région, et cherche à «favoriser l’inclusion des femmes et des jeunes dans le débat public», selon le site du journal «Le Monde». Cette production est un projet de «l’Agence française de développement» (AFD), a-t-on indiqué.

La série sera diffusée «en exclusivité» auprès des 291 millions de foyers qui constituent l’audience de la chaine française internationale «TV5 Monde», a-t-on ajouté. La version radiophonique du feuilleton sera quant à elle, traduite en plusieurs langues africaines («haoussa», «mandingue», «wolof» et «peul») afin d’être mise à disposition des radios locales, communautaires et associatives de l’Afrique de l’Ouest, a-t-on relevé.

En huit épisodes de 45 minutes, «Wara» raconte les aventures de Moutari Warra, exilé politique de retour à Tanasanga, une ville fictive du Sahel africain. Cet enseignant en droit se retrouve bousculé par le caractère impétueux d’une de ses étudiantes, Aïcha Diallo, jouée par l’actrice ivoirienne France Nancy Goulian.

Elle le pousse à s’investir dans un combat politique redouté, face aux manigances de son ancien ami et rival Ganka Barry, incarné par l’acteur sénégalais Souleymane Seye Ndiaye. Corruption, clientélisme, crise des déchets, mouvements étudiants…, les thématiques de ce feuilleton ont été scénarisées par une dizaine d’auteurs sénégalais, maliens, ivoiriens et nigériens, ajoute «Le Monde».

«Wara» ambitionne de «conscientiser» les populations de la sous-région sur des sujets telles que la bonne gouvernance, la participation citoyenne et l’égalité femmes-hommes. «Wara» et son pendant radiophonique seront diffusés, en 2020. Des élections auront lieu, la même année, dans plusieurs pays ouestafricains, (Niger, Mali, Burkina Faso…).

Source: https://www.dpa-news.de/

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.