Un militant kazakh sous pression pour avoir dénoncé les camps d’internement chinois

Devenu le porte-parole des victimes de la politique de détention de masse dans l’Ouest chinois, Serikjan Bilash est désormais sous enquête dans son propre pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.