Une nouvelle caravane de 1 500 migrants s’élance dans le sud du Mexique

Ils ont décidé de partir de Tapachula après le refus de l’Institut national mexicain des migrations de leur délivrer un document les autorisant à demeurer légalement dans le pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.