Union européenne : Orban suspendu, la famille du PPE réunie

La droite européenne a renoncé à exclure le Fidesz, qui est placé sous surveillance. Une solution de compromis à quelques semaines des élections de la fin mai.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.