Urgent : Le mot d’ordre de grève suspendu jusqu’à nouvel ordre

A l’issue d’une assemblée générale tenue ce vendredi 19 février à la Bourse de travail à Conakry, l’inter centrale syndicale CNTG-USTG a suspendu le mot d’ordre de grève déclenché le 15 février dernier, jusqu’à nouvel ordre.

L’annonce a été faite ce matin par le Secrétaire général de la CNTG Amadou Diallo. Toutefois, les négociations devront se poursuivre avec le gouvernement. Ainsi, les délégués syndicaux devront retourner de nouveau à l’Assemblée nationale qui a joué à la médiation pour la suite des négociations.

Au sortir de l’entretien hier avec le bureau de l’Assemblée nationale, Mamadou Mansaré avait déclaré à la presse que ‘’la situation a positivement évolué’’. Selon ce syndicaliste, sur les 13 points inscrits sur la plateforme revendicative, 12 ont été satisfaits. Le 13è point porte sur l’épineuse question de réduction du prix du carburant à la pompe. Sur cette question, le gouvernent demande un moratoire de 45 jours pour discuter avec les syndicats la possibilité de réduire conformément à la flexibilité au marché.

Abdoul Wahab Barry, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.