Urgent : Les autorités interdisent la marche du FNDC

La marche du FNDC prévue le 29 septembre par le Front National pour la Défense de la Constitution  (FNDC) n’a pas été autorisée par les autorités municipales.

En raison de l’état d’urgence sanitaire en cours, les autorités administratives des différentes communes traversées (Matoto, Matam Dixinn et Kaloum) ont interdit toute manifestation sur la voie publique.

A travers cette manifestation  du 29 septembre, les opposants au 3ème mandat comptaient demander le départ du Président Alpha Condé.

Il reste à voir s’ils vont tenter de braver l’interdiction ou bien se plier à la décision des autorités guinéennes, en pleine campagne électorale.

Alfred Bangoura, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.