Ville morte : l’UFR dénonce le ‘’caractère unilatéral de la décision’’

L’opposition est loin d’être unanime sur le cas Ousmane Gaoual Diallo. Certains estiment que ça n’arrive qu’aux autres. Donc, préfèrent voir tout cela de loin. Pour sa part, l’Union des Forces Républicaines (l’UFR) se démarque notamment du projet de ville morte appelée par l’UFDG, il y a 24h.

“Nous avons prévu demain d’organiser une ville morte à Conakry pour contester contre l’arrestation et l’incarcération illégale du député Ousmane Gaoual qui peut être soumis à une procédure judiciaire sans qu’aucune détention préventive soit appliquée”, avait indiqué à la presse Aboubacar Sylla, porte-parole de l’opposition. Cette attitude est dénoncée par le parti de Sydia Touré. Celui-ci « a le regret de ne pas s’associer à la décision de journée ville morte annoncée par le porte-parole de l’opposition, lors de sa conférence de presse ce mardi 11 août à la maison commune des journalistes. »

En cause : « Ceci, compte tenu du caractère unilatéral de la décision, malgré, il est vrai, que l’UFR partage entièrement le désappointement de l’UFDG quant à la procédure bancale qui a suivi l’arrestation d’un élu du peuple. Autant elle déplore le comportement mal à propos de cet élu, autant elle ne souscrit pas au déni de justice dans la mesure où l’immunité d’un député est à consolider dans une démocratie qui se respecte. »

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.