Violences meurtrières à Mandiana : Faya Millimono trouve un coupable !

Suite aux violences enregistrées à Mandiana, où une manifestation des jeunes contre les promesses non tenues du Président Alpha Condé ont fait un mort et plusieurs blessés par balles vendredi dernier.

Tout en déplorant cette perte en vie humaine, suite à la répression policière, Faya Millimono pointe un doigt accusateur au Premier ministre, Kassory Fofana, qui selon l’opposant serait à l’origine de cette violence meurtrière. Il l’a fait savoir samedi lors d’une assemblée générale de sa formation politique.

« Ça c’est le premier ministre qui en est responsable, par ce qu’il a interdit les manifestations. Donc quiconque sort, on utilise les balles réelles. Donc nous allons exiger que la lumière soit faite par ce que si l’ordre n’avait pas été donné, les gens n’utiliseraient pas les balles réelles, pour disperser une manifestation », a fait remarquer le leader du Bloc Libéral, arrivé 4ème à la dernière présidentielle.

Même si un calme précaire règne dans cette localité, considérée jusque-là comme un fief du parti présidentiel, les ressortissants de Mandiana et les guinéens dans leur ensemble, sont profondément indignés par le caractère répressif d’une marche pacifique des jeunes qui n’ont réclamé qu’un droit.

Alfred Bangoura, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.