Violences politiques : Cellou Dalein accuse, Aboubacar Soumah réplique !

« Ils ont pillé systématiquement la maison de ma belle-famille mais ce n’est rien. On a perdu beaucoup d’autres choses. Parce qu’ils étaient militants et sympathisants de l’UFDG, leurs maisons ont été détruites. Ma belle-mère est âgée de 80 ans, son mari a fait toute sa carrière à Kindia, ses enfants sont nés à Kindia, son mari est enterré à Kindia. Ils ont pris des biens, de l’or mais ce n’est pas important. Elle a encore les cahiers de l’école primaire de son mari qu’elle a conservés minutieusement, elle avait tout conservé. Elle m’a dit que la seule chose qui me fait mal, c’est ça, ce n’est pas environ 200 grammes d’or que ses enfants et ses petits-enfants envoient, ce n’est rien parce que d’autres ont perdu plus que ça mais on ne fléchira pas, le combat, nous allons le continuer ».

C’est en ces mots que le leader de l’opposition a réagit samedi aux violences perpétrées à Kindia, où la concession de sa belle famille a été complètement saccagée.

Très remonté contre ces violences, Cellou nDalein Diallo prévient et accuse Aboubacar Soumah de planifier une autre attaque à son domicile à Dixinn.

 « Sous la bénédiction d’Alpha Condé, les attaques de ma maison à Dixinn se préparent avec comme artisan et acteur, Aboubacar Soumah,  mais c’est avec la bénédiction d’Alpha ; soi-disant qu’on a réuni des jeunes de l’axe pour agresser les citoyens de Dixinn. Ça ne nous ébranlera pas », a prévenu le Chef de file de l’opposition guinéenne.

 Après cette sortie de Dalein, la réplique ne s’est pas fait attendre !  Le Député uninominal de Dixinn, a nié en bloque les accusations portées à son encontre :

«Je vous assure, que  je ne sais rien de ce qu’il dit, sur l’honneur. Il m’accuse. J’ai appelé mon avocat, nous devons avoir une concertation ce lundi. En tant que conseil, je vais l’écouter par rapport à ces allégations mensongères. Je suis loin d’être un loubard. Je ne peux pas être loubard, je suis issu d’une famille religieuse. Si je ne fais pas du bien pour quelqu’un, je ne lui ferai pas du mal. Mais préparer les gens pour aller détruire sa maison, je ne le ferai pas», a répliqué l’-ex-UDGiste.

Ibrahima Sory Camara, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.