Violences post-électorales : L’Armée réquisitionnée pour le maintien d’ordre

Pendant que les guinéens sont dans l’attente des derniers résultats de la présidentielle, le gouvernement annonce avoir réquisitionné l’armée pour le maintien d’ordre.

« Le gouvernement à travers le ministre de l’Administration du territoire et de la décentralisation en vertu des pouvoirs qui lui sont conférés a réquisitionné l’armée nationale guinéenne pour le maintien de l’ordre dans le pays. », a annoncé un communiqué lu sur les ondes des médias d’Etat.

Cette situation intervient sur fonds de tensions politiques consécutives à la publication des résultats partiels par la CENI, donnant Alpha Condé vainqueur de l’élection présidentielle.

De son côté, son principal rival, Cellou Dalein Diallo s’était déjà auto-proclamé lundi vainqueur de la  présidentielle avec 53% des voix selon ses propres décomptes. Depuis mardi, son domicile est bouclé par un important dispositif de sécurité, l’empêchant de sortir. Selon son avocat, le candidat de l’UFDG entend porter plainte pour séquestration,

Les violences post-électorales ont déjà fait plus d’une vingtaine de morts  à Conakry et à l’intérieur du pays et plusieurs dégâts matériels enregistrés.

Sur l’axe Hamdallaye-Bambéto-Cosa-Sonfonia-Cimentérie, des jeunes partisans de l’opposition qui disent défendre la victoire de Dalein s’affrontent avec les forces de l’ordre et la tension reste vive ce vendredi, date à la quelle la CENI devrait publier le reste des résultats.

Ibrahima Sory Camara, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.