Voici ce que doit la Guinée aux instances auxquelles elle est membre

 Alpha Condé a instruit récemment les services compétents de son administration, de veiller au règlement à temps des cotisations dues par notre pays au titre de sa participation aux organisations internationales.

Une occasion pour le ministre des Affaires étrangères et des Guinéens de l’étranger de faire une communication relative aux contributions de la République de Guinée au niveau des Organisations et Institutions internationales. Selon le patron de la diplomatie guinéenne, à date, la Guinée est affiliée à 250 organisations internationales pour une contribution globale de 129 milliards de francs guinéens par an, et 385 milliards de francs guinéens d’impayés.Le ministre a déploré cet état de fait tout en relevant l’insoutenabilité budgétaire d’une telle situation.

Il a toutefois relevé que depuis le début du premier mandat du Président Alpha Condé, des efforts significatifs ont été enregistrés dans le règlement des arriérés de cotisations accumulées durant plusieurs années. Cette régularisation a notamment permis à la Guinée de recouvrer la plénitude de ses droits (vote, présentation de candidatures ou autres) dans les principales organisations internationales.

En conséquence, conseil a mis en place une commission interministérielle pour lancer une réflexion sur la pertinence pour notre pays d’appartenir à toutes ces institutions, et définir les critères d’adhésion de la Guinée aux organisations internationales.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.