Voici pourquoi Yahya Jammeh devrait inspirer Condé…

L’ex dictateur et grand soignant du Sida devrait valablement inspirer l’opposant historique guinéen devenu par le fait des sirènes révisionnistes grand despote. Alpha Condé, on le sait a  joué un rôle majeur dans la médiation qui a sorti la Gambie de l’impasse et le départ de Yahya Jammeh, suivi de son exil en Guinée Équatoriale.

Le président guinéen a en effet joué un rôle de premier plan. Un petit rappel : «Le président Yahya Jammeh a été à l’écoute de son peuple. Je lui ai dit, vous avez travaillé ce pays, est-ce que vous allez contribuer à détruire ce que vous avez fait ou bien vous allez préserver la paix. Il a été très raisonnable et il a dit qu’il était très important pour moi que la paix et la concorde règnent dans ce pays », a notamment déclaré Alpha Condé, dans une interview qu’il a accordée à Dakaractus, à Conakry.

Aujourd’hui, ceux qui défendent la modification de la Constitution en égrenant des réalisations de la part d’Alpha Condé se trouvent en mauvaise posture, car, s’il est vrai qu’en dix ans qu’il a bien travaillé pour la Guinée, il lui revient aussi, comme il l’a conseillé à Jammeh de prendre ses distances et d’éviter à « contribuer à détruire ce que vous avez fait ou bien vous allez préserver la paix. » Si le président guinéen reste sourd à cet appel, c’est que soit, il est aveuglé, soit il n’aime pas la Guinée d’où il se réclame.

Sinon que c’est évident que les rapports entre Conakry et Banjul n’étaient pas des plus souhaitables : « Vous savez, au départ, on avait de très mauvais rapports Yahya Jammeh et moi. Parce qu’à un moment donné, j’avais dit que l’attentat qui avait été organisé au début de mon mandat, il y était pour quelque chose. »

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.