Zimbabwe : posez vos questions sur l’après-Mugabe

Ce tchat est désormais terminé, merci à toutes et à tous pour vos nombreuses questions !

Jean-Philippe Rémy : Concernant la Grande Bretagne, c’est très intéressant. Emmerson Mnangagwa a réussi à séduire les Britanniques avec un discours très engageant, sur la base de “Oublions le passé”, etc… il a réussi la même chose avec la Chine, et donc, schématiquement, on trouve pour la première fois un dirigeant qui parvient à se trouver des alliés et des amis à l’Est comme à l’Ouest. Le tout doit être lié, pour faire court, aux grandes ressources minières du Zimbabwe.

 

L’Union européenne, de son côté, est arrivée à la conclusion qu’il fallait “ouvrir” les relations avec le pays, et, disons-le, des initiatives pour faire sauter les dernières sanctions sont déjà discutées. C’est un peu comme si de très nombreux acteurs – y compris en Afrique australe et pas que dans les milieux d’opposition -, avaient attendu que Robert Mugabe s’en aille pour enfin tourner une page

Bonjour, retrouvez toutes les réponses à cette question dans le portrait que notre journaliste Jean-Philippe Rémy, envoyé spécial à Harare, a fait d’Emmerson Mnangagwa.

 

 

Bonjour et bienvenue dans ce tchat consacré à la transition présidentielle au Zimbabwe. Le correspondant du Monde à Johannesburg, Jean-Philippe Rémy, répondra à vos questions à partir de 11h30. N’hésitez pas à participer !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.